24/11/2005

Page 65

"Je suis plein du silence assourdissant d'aimer", écrit Aragon à propos d'Elsa.
 
"Tu es ma nourriture et mon breuvage, et plus je mange de cette nourriture et plus je me désaltère de ce breuvage, plus j'ai faim et j'ai soif ; plus je possède, plus je désire. Tu es plus doux à mes lèvres que le miel."
 
"Ou s'en est allé ton amant,
Vers quelle étoile ?
Unique est ma colombe,
Ma parfaite
Ou es-tu mon âme ?"

 
"Sans toi je ne peux être"
 
"Est-ce toi qui me dévore ?"
 
"Tu es l'oiseau divin
Que l'on dit introuvable"

 
"Autour du Cantique des Cantiques" [Gabriel Ringlet]
Notes prises "au vol"

09:40 Écrit par Moleskine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cantique des cantiques |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.